Le livre du lundi (en retard): Falling Kingdoms

fallling-kingdoms-et-valise

Le Dernier royaume

de Morgan Rhodes

Auranos, Limeros et Paelsia sont trois royaumes voisins. Le premier est riche et se prélasse dans son opulence, le second suit un dogme religieux très stricte et son sévère souverain est connu sous le nom de King of Blood et le dernier meurt à petit feu, affamé par une terre stérile qui ne laisse pousser que la vigne. Les relations déjà tendues entre les trois contrées vont s’envenimer encore lorsqu’un paysan de Paelsia meurt injustement de la main d’un noble venu d’Auranos.

Je n’ai pas publié depuis trop longtemps! ça me manquait alors je n’ai pas attendu vendredi pour partager cette chronique! Contente d’être de retour!

T

Je souhaitais lire ce livre depuis longtemps, il était sur ma liste de Nöel et dans ma PAL dès lors. J’avais hâte de me plonger dans cet univers de royaumes qui se déchirent et de magie! Et cette couverture! Regardez cette couverture magnifique!! Et pourtant, c’est une déception.

Dès les premiers chapitres, j’ai senti une petite appréhension naître dans mon esprit: la plume de Morgan Rhodes n’est pas des plus profondes, je trouve qu’elle s’adapte assez mal à un univers de fantasy. Son style est fluide et se lit bien et si la plupart des péripéties sont bien relatées, les descriptions et les dialogues ne m’ont pas convaincue. Peut-être un peu trop modernes ou juvéniles, je ne sais pas. Et puis le texte est trop répétitif: une dizaine de mots reviennent sans cesse et c’est assez pénible. Certaines idées aussi et certains faits nous sont rappelés bien trop souvent, c’est agaçant.

S’ajoute à cela une ambiance un peu étrange, comme si on se retrouvait au milieu d’une telenovela médiévale. Les filles passent leur temps à pousser de petits soupirs fébriles, les garçons à regarder leurs amoureuses d’un air excédé, enamouré, fier, torride et placide (oui oui, tout ça à la fois). Comme je le disais plus haut, certains dialogues ne m’ont pas séduite, on se serait parfois cru dans un western (cette ville est trop ptite pour nous deux vous voyez le genre). Peut-être que pour l’auteure, un garde royale doit s’exprimer comme ça… Dans tous les cas, cela participe à cette ambiance un peu fausse.

Pour finir, j’ai trouvé que, dans le développement de l’histoire, tout était facile et assez prévisible, aussi bien les événements politiques que les romances. Je ne me suis pas vraiment prise d’affection pour les personnages (surtout pas pour Cléo, au secours!).

Dans l’ensemble, pour une épopée fantasy, cela manque de profondeur, de justesse et de maturité.

Je m’arrête ici dans la saga de Dernier Royaume et compte cette lecture pour les challenges Littérature de l’Imaginaire, La Coupe des 4 Maisons (item Filet du Diable) et Read in English!

Littérature de l'imaginaire logocoupe des quatre maisonsChallenge Read in English 2014-2015

Marion

Publicités

8 réflexions sur “Le livre du lundi (en retard): Falling Kingdoms

  1. Pingback: Challenge: Read in English 2015-2016 | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: Challenge:La Coupe des 4 Maisons | The Bloomsbury Muffin

  3. Pingback: Challenge: Littérature de l’Imaginaire 4ème édition – présentation | The Bloomsbury Muffin

  4. Pingback: TAG: Tag de Fin d’Année 2016 | The Bloomsbury Muffin

  5. Pingback: TAG: Adieu 2016 – par PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s