Le livre du lundi: Pétronille

CIMG6124

de Amélie Nothomb  ~en livre audio~ lu par Pulcherie Gadmer.

Amélie Nothomb nous raconte sa rencontre avec Pétronille Fanto, leur amour commun du champagne et leur amitié délirante.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de Nothomb. J’avais adoré Métaphysique des tubes et Stupeurs et tremblements (comment ça « comme tout le monde »?) mais le reste que j’avais lu d’elle ne m’avait pas vraiment captivé. Avec Pétronille, j’ai aimé renouer avec l’auteur et son écriture singulière, ses étincelles d’absurde dans la vie quotidienne, ses traits de justesse. Mais je dois avouer que j’ai compris quelle serait la fin un peu tôt et que je n’ai pas trouvé dans ce texte la profondeur que peut avoir cette auteure, ces idées en filigrane qui s’insinuent dans votre tête et vous donnent à réfléchir pendant des jours.

Mais cela est peut-être du au fait que c’est un livre très court que j’ai écouté et non lu (2h27).

CIMG6125

Pendant que je jouais Pétronille sur le lecteur cd de mon PC, j’ai rangé ma chambre, me suis fait les ongles, colorié mon album spécial tatouages. Pourtant mon attention était toute au texte, je n’ai jamais oublié d’écouter ou zappé un moment. J’ai ressenti la musicalité des phrases et j’ai retenu certains passages très clairement, contrairement à mes a priori. Par contre, je trouve qu’écouter un texte (même si Pulcherie Gadmer est une très bonne conteuse) impose une distance avec l’auditeur et il en résulte quand même un manque d’intimité. Comme souvent lorsqu’il y a un intermédiaire, je trouve qu’il manque aussi une part d’appropriation. Le livre lu est une interprétation, en choisissant quand respirer, quand rallonger une syllabe ou telle ou telle intonation, la conteuse choisis à ma place. Je ne sais pas si c’est bien ou non, cela dépend des personnes. Dans mon cas, je crois que cela ne me dérange pas pour des livres qui n’ont pas vraiment d’importance pour moi mais mes chouchous resteront en format écrit et lu par moi seule.

CIMG6127

Marion

Publicités

6 réflexions sur “Le livre du lundi: Pétronille

  1. Je n’ai jamais écouté des livres lus mais ce serait intéressant de faire l’expérience :).
    En tout cas, le seul livre que j’ai lu d’Amélie Nothomb est le dernier en date Le crime du comte Neville et j’avais bcp aimé même si j’ai trouvé que c’était trop court et donc trop en surface, pas assez approfondis.
    Bises
    Johanna

    J'aime

  2. Avec Amélie Nothomb je suis toujours méfiante, soit j’adore (stupeur et tremblement, hygiène de l’assassin, Mercure…) soit cela me laisse totalement indifférente… Mais celui là m’intéresse car apparement on y retrouve sa plume cynique..
    Je suis moi aussi en train de tester les lectures écoutées et je partage ton avis! Mon format de lecture préféré restera la lecture classique du livre en papier. Mais pour des romans moins importants pour moi et dont j’ai quand même envie de connaitre l’histoire, je trouve ce support sympa! Moi j’écoute mon livre pendant mes trajets pour aller au boulot!.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s