Le livre du vendredi: Fablehaven, tome 1 : Le Sanctuaire secret

Fablehaven

de Brandon Mull

Kendra, presque 14 ans, et son petite frère Seth, 11 ans, sont contraints d’aller passer quelques jours chez leurs grand-parents Sorenson. Seulement voilà, les enfants ont rarement rencontré cette partie-là de la famille et cela ne les enchante pas vraiment. De plus, Grand-père Sorenson n’a pas l’air ravi de les voir débarquer non plus, bonjour l’ambiance. Et puis, il y a trop de règles dans cette maison, trop d’endroits où il est interdit d’aller, trop de choses auxquelles on ne peut pas toucher. Leur Grand-Père est tout le temps occupé ailleurs et Grand-mère Sorenson est soi-disant partie chez une tante inconnue au bataillon. Tout ça est très louche et Seth est certain que les adultes cachent quelque chose! Il part en mission de recherche mais ne sait pas encore qu’il rencontrera des fées, une sorcière, un troll et bien d’autres choses encore! Kendra, elle, essaiera juste d’éviter que son frère ait trop d’ennuis.

Rooh c’était chouette !

Au départ, je pensais avoir tout deviné de ce qui allait se passer et, du coup, je trouvais ça un peu simple. Bien écrit, sans être infantilisant, mais simple. Et puis non, en fait !

Oui, c’est l’histoire d’un frère et d’une sœur qui vont découvrir un univers merveilleux et dangereux, un héritage insoupçonné, mais c’est bien mené et intriguant. La façon dont Mull construit son récit m’a souvent donné l’impression de regarder un film comme Térabithia ou les Chroniques de Spiderwick. On visualise très bien tout ce que l’auteur crée et on se laisse porter par sa magie. C’est léger et agréable. Attention, je ne dis pas qu’il ne se passe pas des choses affreuses ou qu’il n’y a pas de monstres hideux, mais c’est quand même une lecture que je qualifierai de mignonne.

Le personnage de Seth qui cherche toujours les ennuis m’a tellement énervé à un moment que je me suis quand même demandé si je n’allais arrêter ma lecture. Je n’aime pas ces personnes à qui tu dis trente-six fois « non » et qui font la bêtise malgré tout. Des têtes à claques ! Bien sûr que cette personnalité est nécessaire à l’intrigue mais au bout d’un moment, je me suis dit que si c’était comme ça jusqu’au bout, je ne le supporterais pas. Parce que c’est trop facile. Regardez Harry Potter, il se fourre tout le temps dans le pétrin mais ce n’est presque pas de sa faute. Alors que Seth, c’est complètement de sa faute et ça a parfois des conséquences très, très graves ! (Oula, je m’emballe!). Heureusement la fin remet tout en place et on comprend pourquoi Seth avait besoin d’être aussi chiant énervant.

Une courte lecture, une jolie aventure, bref, un bon petit livre jeunesse qui tient ses promesses.

(Par contre si, comme moi, le titre de ce livre vous fait penser à ça, courage! Parce que ça vous restera dans la tête pendant au moins une semaine!)

Emprunté à ma BM ce livre compte pour le Challenge Emprunts de livres 2016 et oh! comme c’est de la fantasy, ça compte aussi pour le Challenge Littérature de l’Imaginaire! Trop facile!

challenge emprunt 2016Littérature de l'imaginaire logo

Marion

Publicités

10 réflexions sur “Le livre du vendredi: Fablehaven, tome 1 : Le Sanctuaire secret

  1. Pingback: Challenge: Littérature de l’Imaginaire 4ème édition – présentation | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: Challenge: Emprunts de livres 2016 | The Bloomsbury Muffin

  3. Pingback: Booklist: printemps/été | The Bloomsbury Muffin

  4. Pingback: TAG: Le lecteur en vacances – par PKJ | The Bloomsbury Muffin

  5. Pingback: TAG: Vive les vacances par PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s