Le livre du lundi: The Strange and Beautiful Sorrows of Ava Lavender

wpid-img_20150411_160135.jpg

de Leslye Walton

Ava Lavender nous raconte son histoire familiale : les malheurs, les amours, les presque bonheurs de quatre générations de femmes très spéciales. Car oui, tout le monde dans cette famille a un petit quelque chose en plus. Ava, par exemple, est née avec des ailes.

Vous le savez, ce livre était dans ma PAL depuis le début de l’année. Sa magnifique couverture et son résumé envoûtant ont émoustillé mon cœur de lectrice et je l’ai acheté sans aucune hésitation lorsque nos destins se sont croisés au Furet du Nord.

Et j’ai eu raison ! Car malgré le fait que ce soit, finalement, un livre assez dur (quand on vous dit que cette famille en bave ce n’est pas un euphémisme) je dois reconnaître qu’il vaut quand même le coup.

Le style de l’auteure est à tomber par terre, très poétique, presque mélodieux et cela m’a parfois rappelé le style de narration de la série Pushing Daisies (si vous ne connaissez pas, courrez la regarder!) en moins drôle parfois, cela va de soi.

Et l’univers est magnifique. J’adore cette façon d’incorporer subtilement la magie à la vie de tout les jours tout en gardant ce mystère, cette étrangeté. J’avais déjà rencontré cela dans Practical Magic de Alice Hoffman mais c’est un mélange assez rare. D’habitude dans les livres qui abordent les sorcières, les vampires ou autres (Harry Potter, Beautiful Creatures, La Maison de la Nuit, True Blood etc.) on nous fait découvrir une communauté qui vie en parallèle des humains, avec ses propres règles et son propre calendrier. Ici c’est une famille dont les membres vivent comme vous et moi et luttent pour trouver du travail, l’amour, élever leurs enfants,… sauf que certains d’entre eux peuvent sentir les humeurs de la pluie, voir les fantômes de ses frères et sœurs décédés ou sont nés avec des ailes. Juste parce que c’est comme ça. De plus, comme la famille d’Ava est originaire de France on retrouve plein de petites choses et de petits mots qui parachèvent cette ambiance à la fois adorable et mélancolique.

J’ai beaucoup aimé ce livre mais je dois quand même avouer que je ne le relirai pas trente milles fois ou du moins pas tout de suite. Car parmi toute la beauté, l’imagination et la magie qui se trouvent dans ces pages il y aussi la noirceur, cette folie humaine qu’on ne peut pas combattre et qui tombe sur nos vies de façon si injuste que s’en est insupportable. Et c’est quelque chose que je n’aime pas me rappeler trop souvent.

J’ai lu ce livre en anglais, il est d’un niveau que je ne conseillerai pas à des débutants et je n’ai malheureusement pas pu trouver de date de sortie française pour le moment. Alors si vous ne vous sentez pas à l’aise en VO, encore un peu de patience!

Marion

Lundi 13 avril 2015

Publicités

8 réflexions sur “Le livre du lundi: The Strange and Beautiful Sorrows of Ava Lavender

  1. Pingback: Ma petite actu | The Bloomsbury Muffin

  2. C’est rigolo, je regardais les chroniques existantes sur livraddicte à propos de ce livre, et je tombe sur cet article. Me suis dit, tient je connais ce blog! 😛
    En tout cas ce livre m’intéresse grandement, je le rajoute à ma longue liste de souhaits!

    J'aime

  3. Pingback: TAG: Les couleurs – par PKJ | The Bloomsbury Muffin

  4. Pingback: Le livre du lundi: La petite fille et le monde secret | The Bloomsbury Muffin

  5. Pingback: TAG: Les belles couvertures de PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s