Le livre du lundi: Les Outrepasseurs, tome 1 – Les héritiers

outrepasseurs

de Cindy Van Wilder

Peter, ado britannique on ne peut plus normal, n’a qu’une ambition: devenir joueur de foot professionnel, gagner des matchs dans tous les stades du monde et devenir célèbre. Mais sa vie sera tout autre. Sa destinée à commencé à se tracer en France, il y a 300 ans déjà. Elle coure dans ses gènes, se transmet de génération en génération, c’est une malédiction: il est un Outrepasseur.

Ce qu’il y a de bien avec le système wishlist/PAL, c’est qu’à force de mettre des livres de côté, je ne sais plus trop sur quoi je vais tomber! Je lis le résumé et les avis, mets le titre dans ma WL, achète le livre six mois plus tard sans relire la quatrième de couv’ (je me fais confiance) et pouf, lorsque je l’ouvre deux mois après, je ne sais même plus de quoi ça parle! Quelle histoire étrange que celle de Van Wilder et de ses Outrepasseurs, ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais!

J’avoue que j’ai du m’accrocher au départ. Peter ne comprend rien du tout à ce qui lui arrive, le pauvre, mais nous non plus on ne comprend rien! Et j’ai beau aimer le suspens, au bout d’un moment, j’étais un peu à cran. Je me moque souvent de Lucie qui n’a aucune résistance au suspens, mais zéro, rien, cacahuète: vous regardez un film avec elle et elle vous demande de lui raconter la fin après les cinq premières minutes; elle commence les livres par la fin, for God’s sake*! Je pensais être bien plus cool sur ce plan mais il s’avère que pas tellement.

Ici, l’intrigue prend son temps et l’auteur nous cache des choses, nous laisse dans le noir. Parfois je joue le jeu mais là, j’avais l’impression de pouvoir deviner sans qu’on me dise ce qu’il se passe sans pour autant être vraiment sûre d’avoir vu juste. Je tirais des plans sur la comète, imaginais des scénarios possibles, des schémas d’histoires plausibles. Ça m’a un peu frustrée de me faire mener en bateau alors qu’au final, à deux détails près, j’avais vu juste. Petites longueur au début et à la fin du récit donc.

Mais cela n’a pas tant gâché ma lecture car l’univers que Van Wilder a construit est très intriguant. La forme du récit en flashbacks est intéressante (même si du coup je confonds tout le monde puisqu’ils ont tous les mêmes noms!). Je m’attendais à quelque chose de bien moins sombre et de bien moins mature, j’ai été agréablement surprise (et étonnée que ce livre ce vende au rayon enfant!). Le clash temps modernes/passé est surprenant. Au départ je pensais que ça n’allait pas fonctionner mais une fois qu’on se fait au style de l’auteure on accepte que le terrifiant leader des Outrepasseurs mentionne Walt Disney dans son grand discours d’accueil.

Et puis, même si les « personnages du présent » ne nous sont pas assez dévoilés et qu’il est difficile de les aimer ou de les comprendre, on voit bien que l’auteure a fait exprès et garde des surprises pour le second tome. Il nous reste tant de choses à découvrir: Peter quitte ce premier volume avec un chemin tout tracé devant lui et je me demande s’il va vraiment le suivre.

Un premier tome qui, s’il n’est pas parfait, intrigue énormément et donne très envie de lire la suite!

Ce livre entre dans le challenge Littérature de l’Imaginaire! 

Littérature de l'imaginaire logo

Marion

*nom d’un chien!

 

Publicités

13 réflexions sur “Le livre du lundi: Les Outrepasseurs, tome 1 – Les héritiers

  1. Une de mes sagas favorites ! J’avoue avoir eu un peu de mal aussi au début avec les flashbacks mais on finit par se prendre au jeu. Les tomes suivants sont géniaux, poétique et merveilleusement bien écrits, j’espère que tu apprécieras autant que moi 🙂

    J'aime

  2. Pingback: Challenge: Littérature de l’Imaginaire 4ème édition – présentation | The Bloomsbury Muffin

  3. J’ai vraiment été surpris par ce roman. Je m’attendais à quelque chose de purement mignon et magique sauf que c’est tout le contraire. Je suis vraiment ravi de cette lecture et de cette découverte.

    J'aime

  4. Pingback: TAG: Les Méchants – par PKJ | The Bloomsbury Muffin

  5. Pingback: TAG: Les Héros improbables par PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s