Le livre du lundi: Du fond de mon coeur

du fond de mon coeur

Correspondance de Jane Austen avec ses nièces

Ce livre réunit des lettres ou morceaux de lettres écrites par Jane Austen à ses nièces dont elle était le plus proche. Voici un petit bout de vie (un petit bout d’Histoire aussi) de Celle qui exhortait à ne jamais sous-estimer le pouvoir d’une lettre bien tournée (« Let us never underestimate the power of a well-written letter »).

J’avais craqué pour ce livre sur le stand des éditions Finitude lors du dernier Salon du Livre de Paris. Il était rose poudré, élégant et la jeune femme sur le stand me l’a tellement bien vendu (il faut dire qu’il en fallait peu pour me convaincre!) que je n’ai pas résisté! Et puis, ce sont des lettres de Jane Austen! Cette romancière que j’adore et qui reste encore si mystérieuse tellement elle était discrète et menait une vie simple.

Ce livre nous fait découvrir un femme forte et décidée, une tante soucieuse du bonheur de sa famille, quelqu’un qui aimait rire mais qui avait aussi un sens moral très fort. Si on s’en tient à sa correspondance (censurée par sa sœur Cassandra) et aux dires des ses proches, Jane Austen était une Sainte. Une personne douce, modeste, attentionnée, une croyante exemplaire qui traversait la vie sans jamais se plaindre. Et si je pense que tout cela est juste (cela transparaît très bien dans ses romans), on arrive tout de même à lire entre les lignes et on comprend que c’était quelqu’un qui aimait aussi se moquer gentiment des autres et qui n’hésitait pas à médire des gens qu’elle n’aimait pas. Elle est devenu plus humaine à mes yeux grâce à ces petits travers. C’était une femme très naturelle dont on se sent proche malgré la différence d’époque. Une personne élégante mais pas guindée qui exhale quelque chose de très moderne.

En plus d’être de bons conseils, la première partie du livre révèle aussi que c’était une formidable éditrice. Elle corrigeait les manuscrits des apprentis écrivains de la famille, les encourageait, leur suggérait des modifications en étant toujours subtile et sans aucune méchanceté.

Ce petit aperçu de la vie de Jane Austen m’a vraiment enchanté et j’ai maintenant très envie de relire ses romans!

Pour plus de Jane Austen, c’est ICI!

Marion

Publicités

15 réflexions sur “Le livre du lundi: Du fond de mon coeur

  1. Pingback: TAG: Vive les vacances par PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s