Le livre du lundi : Le mec de la tombe d’à côté

J’ai failli commencer cet article en disant que, décidément, j’adorais la littérature suédoise. Mais en me relisant j’ai trouvé cette phrase un peu grotesque. Si quelqu’un me disait « j’adore la littérature française »,  je lui rétorquerai qu’entre Proust et Marc Levy il existe un fossé immense.

Alors, pour être plus exacte, je vais plutôt dire : « Le roman dont je viens vous parler aujourd’hui est un roman suédois, et comme tous les romans suédois que j’ai lu jusqu’à présent j’ai adoré ! »

Pourtant, avec celui-là, je partais avec un gros a priori car j’étais avec une amie quand je l’ai acheté qui ne l’avait pas du tout aimé.

Or je me suis régalée !

Lire la suite « Le livre du lundi : Le mec de la tombe d’à côté »

Ma crise de lecture

livres

Comme vous pouvez le constater récemment, j’ai abandonné lâchement Marion à son triste sort, la laissant seule à la barre du BM !

La raison à cela est simple sans l’être : je n’arrive plus à lire !

Véridique.

Je traverse actuellement une crise intersidérale de lecture et j’en suis la première surprise !

Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. Je fais souvent ça après les périodes de révisions intenses lorsque j’ai la tête tellement pleine et que je suis incapable de me lancer dans une nouvelle lecture. Lire la suite « Ma crise de lecture »

Le livre du lundi : La Nostalgie heureuse

la_nostalgie_heureuse
La Nostalgie heureuse 
par Amélie Nothomb

J’ai une relation assez particulière avec les romans d’Amélie Nothomb (comme tout le monde je pense). J’en ai adoré certains, détesté d’autres et j’avoue être souvent agacée par toute la mise en scène autour de l’auteur.

On m’a offert La nostalgie heureuse pour mon anniversaire et j’avoue avoir été assez dubitative.

Dans ce roman autobiographique (ou presque, parce qu’avec Amélie Nothomb ce n’est jamais vraiment le cas), l’auteure nous raconte le voyage qu’elle a fait au Japon dans le cadre d’un reportage réalisé par France 5 (reportage qui, après vérification, a vraiment existé). Le lecteur suit donc l’équipe du film, qui suit elle-même l’auteure, qui nous raconte ce qu’elle ressent. Lire la suite « Le livre du lundi : La Nostalgie heureuse »

Le livre du vendredi : 3000 façons de dire je t’aime.

3000_facons_de_dire_je_t_aime
Vous le savez peut-être déjà, mais j’adore Marie-Aude Murail et je me précipite sur ses romans à chaque fois que j’en croise un. J’ai trouvé celui-ci presque par hasard lors d’une escapade à Aix-en-Provence et je l’ai dévoré aussitôt !

« Chloé, Bastien et Neville ont eu en cinquième une professeure de français qui n’aimait que les livres qui finissent mal. Un soir, elle les a emmenés pour la première fois au théâtre voir une représentation de Dom Juan de Molière. Cette soirée a changé leur vie. C’est décidé, ils seront comédiens ! Lire la suite « Le livre du vendredi : 3000 façons de dire je t’aime. »

Le livre du vendredi : Chroniques de la débrouille

the_bloomsbury_muffin_chroniques_de_la_debrouille

Chroniques de la débrouille

par Titiou Lecoq

« Comment survivre à une rupture amoureuse ? Comment s’insérer dans une société qui, clairement, n’attend pas les bras ouverts un bac + 5 de sémiologie ?… En adoptant une technique de survie simple : la débrouille. Dans ce journal de bord hilarant se dessine la vie au jour le jour d’une jeune femme d’aujourd’hui, trentenaire, qui passe sa vie entre les boulots, les cartons, ses amis précieux et les histoires ratées. Incapable de survivre sans télé ni ordi, elle doit aussi faire face aux nouveaux rapports hommes-femmes : on discute, on boit, on couche. Le lendemain, on se réveille et on réfléchit. On ne badine pas avec l’amour, ni avec le porno. Un beau jour un enfant naît, et on découvre la vie à trois. Par le prisme de son histoire personnelle romancée et librement adaptée de son blog Titiou Lecoq raconte sans ambages le quotidien de toute une génération. »

A l’heure où les blogs explosent, nombreux sont les éditeurs à exploiter le filon en proposant des ouvrages qui sont en réalité des extraits de blogs plus ou moins adaptés. Parfois le style de l’auteur résiste très bien à la transposition sur papier mais ce n’est pas toujours le cas.

Lire la suite « Le livre du vendredi : Chroniques de la débrouille »

Le livre du vendredi : Miss Charity

murail-miss-charity

Je relis actuellement un roman de Marie Aude Murail, une auteure que j’adore, et du coup j’avais envie de vous ressortir cette chronique, écrite il y a quelques temps déjà, sur ce roman que j’avais adoré !


Lorsque l’on ère dans les rayonnages des bibliothèques, certains noms d’auteurs vous attirent l’œil immédiatement : c’est le cas de Marie Aude Murail. Auteure de romans pour enfants et jeunes adultes, elle a notamment écrit le fantastique Oh, boy ! qu’il faut avoir lu au moins une fois avant de mourir. La semaine dernière mon regard s’est finalement arrêté sur un bien gros livre, illustré par Philippe Dumas : Miss Charity, un roman (très) librement inspiré de la vie de Béatrix Potter, illustratrice anglaise*.

Lire la suite « Le livre du vendredi : Miss Charity »