All the Crooked Saints

img_20200411_221937_788

de Maggie Stiefvater

1962. Bicho Raro, un lieu-dit perdu dans le désert du Colorado où les pèlerins désespérés  viennent à la rencontre de la famille Soria en espérant obtenir un miracle.

Maggie Stiefvater est une de mes autrices préférées depuis que Blue et ses Raven Boys sont entrés dans ma vie. J’ai aussi adoré The Scorpio Races, j’ai donc ouvert All The Crooked Saints certaine d’y trouver mon bonheur.

Ce que j’aime dans l’écriture de Stiefvater, c’est la façon dont elle distille la magie dans le quotidien de ses personnages ; ces derniers sont d’ailleurs subtils, profonds, travaillés et généralement terriblement attachants au point qu’on a envie de les rencontrer pour de vrai ! Mais cette fois-ci l’enchantement n’a pas pris complètement.

Cela m’étonne de le dire mais l’histoire et la forme que prend la magie dans ces pages m’ont semblé tirées par les cheveux. Je n’ai pas vraiment cru à ces miracles, au passé de la famille Soria, à la gravité du tabou et au poids de leurs « Darkness » (sorte de malédiction qui va de paire avec les miracles).

J’ai aimé beaucoup de détails : la symbolique des chouettes, le langage secret que Beatriz et son père on inventé, le fait que cette dernière soit un être d’idées qui la font vivre plus haut que juste dans son corps (notion qui peut paraître étrange mais que les lecteurs y ayant déjà réfléchis seront heureux de retrouver ici). J’ai aimé certains concepts sociaux et philosophiques véhiculés dans ces pages. Mais j’ai aussi l’impression que ce roman est un exercice de style : beaucoup de métaphores, de comparaisons, de digressions, beaucoup de réflexions… Le texte est très, très travaillé et cela se ressent et je crois que c’est ce qui a fait que je n’ai pas trouvé cette lecture aussi agréable que ce à quoi je m’attendais.

C’est dommage mais ça ne m’empêchera pas de lire d’autres romans de Maggie Stiefvater.

J’ai lu ce livre en anglais et il n’y a pas d’édition française prévue à ma connaissance.

Marion

4 commentaires sur “All the Crooked Saints

    1. Moi aussi ! Pour la recommander à tout le monde et l’avoir dans les rayons à la bibli ! C’est tellement dommage qu’ils aient arrêter en plein milieu !
      Je comprends, l’univers n’est pas si accessible que ça. Mais je ne perds pas espoir ! On parle d’une potentielle adaptation TV alors pourquoi pas une réedition française ? 😀

      J'aime

  1. J’avais ressenti, dans le 1er tome des Loups de Mercyfall, la même chose concernant le texte. C’est ce qui m’avait fait aimé la saga. Par la suite, ça s’est compliqué ! XD Mais j’ai très envie de découvrir d’autres de ses oeuvres. Par contre pour celui-ci vu mon niveau en anglais, je suis pas sûre que je tenterais. C’est dommage, ce que tu en dis me tente bien mais j’ai peur de ne pas aimer ma lecture si je ne comprends pas toutes les nuances.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s