Gardiens des Cités Perdues

img_20200312_200058_680

de Shannon Messenger, traduit par Mathilde Bouhon

Sophie ne s’est jamais sentie « normale » ou à sa place : elle est la seule blonde dans une famille de bruns, elle a une mémoire photographique, a sauté 7 classes, elle n’a pas d’amis et, surtout, elle entend les pensées de tout le monde. Mais tout cela va prendre un nouveau sens lorsqu’un mystérieux garçon apparaît dans sa vie et lui apprend qu’elle n’est pas humaine !

Je ne vous fais pas le couplet de la bibliophile en confinement ! Bien qu’étant en télétravail, je suis évidemment joie de pouvoir lire tout mon saoul pendant des semaines (même si un peu moins joie de devoir passer mon prochain anniv en mode solo sur mon canap’) mais la priorité c’est surtout la sécurité et le soutien aux malades, aux soignant.e.s, caissie.r.e.s et à toutes les personnes bravant le virus pour nous !

Alors, Gardiens des Cités Perdues ? Et bien je suis désolée mais non !

Je sais que cette série est adorée à travers le monde mais ça n’a pas marché pour moi. Pourtant, je partais bien disposée ! J’avais hâte de me plonger dans cet univers nouveau ; sans m’être beaucoup renseignée sur l’histoire, j’étais prête à accepter ce que Shannon Messenger avait à me proposer et j’étais enthousiaste à l’idée de rencontrer ses personnages.

C’est d’abord Sophie qui ne m’a pas convaincue : lui faire sauter sept classes était peut-être un peu too much, non ? Une enfant extraordinaire mais timide et renfermée, qu’on essaie de faire passer pour une jeune fille banale alors que rien n’est commun chez elle. Dès le début, c’est poussif : on nous force à croire à cette enfant de 12 ans qui pense comme une femme de 25 et qui n’est autre qu’une Mary-Sue mal déguisée.

Ensuite, j’ai trouvé que l’univers de fantasy était maladroitement amené et traité. Shannon Messenger installe son monde en laissant des zones floues très pratiques qui lui permettent d’insérer un élément oublié ou commode à l’évolution de son intrigue : sa mythologie et son univers ne sont pas bien ficelés, pas assez maîtrisés à mon goût. Tout peut arriver si l’autrice le veut or, même et surtout dans une fiction SFFF, il faut des règles et des limites à un univers (ou aux capacités d’un personnage, à bon entendeur !)

Pour finir, le scénario m’a déçu. Entre les dialogues qui ne font pas avancer l’affaire, les redondances et la manie de l’autrice à enfoncer des portes grandes ouvertes, j’ai pas mal grogner tout au long de ma lecture.

Point positif : ce premier tome peut aussi être le dernier car la fin clos bien l’histoire et peut satisfaire le lecteur.

Marion

 

 

8 commentaires sur “Gardiens des Cités Perdues

  1. Oh, comme je suis contente de voir que quelqu’un est de mon avis ! Comme toi j’étais partie fleur au fusil, persuadée que j’allais adorer car tout le monde encense cette saga, comparée à un nouvel Harry Potter. Et comme toi, mes espoirs ont été bafoués. Ce livre souffre beaucoup trop des incohérences et simplicités des romans jeunesse.
    J’ai tout de même continué la saga (pour un challenge, il ne faut pas le cacher) et j’ai trouvé que ça s’améliorait au cours du temps. J’ai mis 14/20 au tome 1 et là j’en suis arrivée à mettre 16/20 au tome 3. Tout espoir n’est pas vain 😉

    Aimé par 1 personne

    1. On doit pouvoir nous compter sur les doigts d’une mains ^,^
      Ça ne m’étonne pas tant que ça que les tomes s’améliorent au fur et à mesure : ce livre n’est pas mauvais mais il y a une immaturité dans l’écriture (des dialogues, l’implantation de l’univers et la structure du récit) : Shannon Messenger mûrit en tant qu’autrice au fil des tomes et sont écriture évolue en bien, c’est très rassurant et prometteur ! Je ne lirai pas la suie mais tant mieux si ça commence à te plaire ! 😀
      Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s