Les livres du vendredi : spécial BD !

 

Entre deux Valentine Goby, je lis des BD et voici celles que j’ai lues dernièrement !

PanamaAlBrown

Panama Al Brown de Alex W. Inker et Jacques Goldstein

Voici la vie du très méconnu (en tous cas pour moi) Pana Al Brown, boxeur prodige et dandy des années 1930 qui a brillé sur les rings autant que dans les soirées parisiennes ou les club de jazz de Harlem.

C’est le parcours très touchant d’un jeune homme qui malgré tous ses talents n’a jamais vraiment trouvé sa place à cause de sa couleur et de son tempérament de flambeur. C’est un bel hommage qui lui ait fait dans cette BD.

Dans ces pages, j’ai aimé les graphismes noir et blanc vintages qui ressemblent aux dessins animés de l’entre-deux-guerres et le témoignage sur la façon dont les Noirs étaient odieusement traités il n’y a encore pas si longtemps. Cette histoire m’a beaucoup rappelé celle du clown Chocolat (dont la vie a été adaptée à l’écran avec Omar Sy).

***

SherlockManga

Sherlock, tome 1 : une étude en rose de Mark Gatiss, Steven Moffat et Jay

Voici le premier épisode de la série Sherlock (que j’adore de tout mon cœur !) en manga. C’est une retranscription mot pour mot et plan par plan de la série. J’ai été étonnée que l’adaptation soit aussi fidèle, c’est un peu troublant parce qu’on se souvient des images et on revoit les acteurs dans notre tête ; mais l’effet est plutôt agréable au final. Pourtant, je ne pense pas lire la suite : quand je suis en manque de Sherlock, je rereregarde les épisodes, c’est tout.

***

SAGA7

SAGA, tome 8 de Brian K. Vaughan et Fiona Staples

Cette série est toujours aussi géniale ! J’adore les graphismes et les couleurs, le Space Opera et ces personnages délirants, drôles et touchants à la fois ! Que de créativité dans ces pages ! ! Mais soit je les lis trop vite, soit l’histoire ralentie, soit les tomes ne sortent pas assez vite car je suis frustrééée ! Je veux savoir la suite ! !

***

Enola

 

Enola & les animeaux extraordinaires, tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier

Enola est une vétérinaire pas comme les autres : elle soigne des animaux légendaires et mythiques !

J’ai adoré cette BD jeunesse aux accents steampunk ! L’intrigue est un peu facile, oui, mais accessible et adapté au public visé. J’ai aimé les couleurs et les traits tout doux et cette adorable jeune fille et son chat malchanceux (pour un Maneki Neko, le comble !). Il y a de l’humour et de la tendresse dans cette histoire qui se pare d’une esthétique et d’une ambiance rarement proposées dans la BD jeunesse. Enola reste dans le sillon des Carnets de Cerise et de Sorcières Sorcières (de Joris Chamblain également) tout en proposant quelque chose de nouveau. J’adore !

C’est tout pour aujourd’hui !

Marion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s