Le livre du lundi : Soie

soie

de Alessandro Baricco, traduit par François Brun

1860, Hervé Joncour est un jeune homme flegmatique qui n’a pas beaucoup d’ambition mais la chance d’être entouré de gens assez ambitieux pour lui. Alors que rien ne le prédisposait à devenir grand voyageur, il est envoyé en Afrique du nord  d’abord puis jusqu’au Japon afin d’acheter des œufs de vers à soie.

C’était l’invité surprise de mon été! Ce tout petit livre s’est glissé dans ma PAL et ma valise la veille de mon départ en Bretagne et j’en suis très heureuse ! J’ai du attendre plus de deux heures à la gare de Nantes pour une correspondance et c’est le temps qu’il m’a fallu pour devenir chasseuse de soie auprès d’Hervé Joncour, partir au Japon quatre fois, revenir parfois victorieuse, parfois les mains vides et me faire subjuguer par la plume de Baricco. Ensuite, j’ai pu prendre mon train pour Quimper tranquillement.

Comment Baricco arrive-t-il, en 150 pages à peines, à nous faire tant voyager ? Je ne sais pas, je me suis complètement laissée porter par cette prose d’une habileté magistrale à la fois drôle et grave et d’une exquise finesse.

J’ai réussi à ressentir l’étrangeté aérienne d’un Japon au bord de la guerre, à comprendre le destin improbable et tragi-comique de ce chasseur de soie nonchalant et à percevoir le doux choc des deux qui se rencontrent.

Baricco nous raconte une histoire d’amour atypique sur un instantané d’Histoire d’une voix légère et sérieuse à la fois. Soie est un bonheur littéraire.

Cette lecture valide mon objectif du mois d’août ! 

objectif du mois 2017 2018

Marion

Publicités

10 réflexions sur “Le livre du lundi : Soie

  1. bonjour !
    Je suis d’accord avec toi, ce roman est une perle !
    J’ai adoré le style d’écriture de l’auteur, c’est tellement beau.
    Le récit est délicat et franchement, j’ai eu plusieurs fois larmes aux yeux.
    Un si petit livre et tant d’émotions !

    J'aime

  2. Comme quoi c’est intéressant d’avoir plusieurs avis. Pour ma part je n’ai pas du tout aimé ce livre! Il fait partie des rares bouquins que je peux dire n’avoir pas apprécié.
    On me l’avait offert et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et j’ai été très déçue.
    C’est ça qui est agréable en lisa

    J'aime

  3. Comme quoi c’est intéressant d’avoir plusieurs avis. Pour ma part je n’ai pas du tout aimé ce livre! Il fait partie des rares bouquins que je peux dire n’avoir pas apprécié.
    On me l’avait offert et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et j’ai été très déçue.
    C’est ça qui est agréable dans le fait de lire d’autres blogs, de pouvoir lire des avis différents des siens!

    J'aime

    • C’est vrai ! C’est important les différents points de vue. Et je comprends ce qui a pu te déplaire, Baricco a un humour un peu coincé, son personnage principal est trop flegmatique pour être attachant et la culture japonaise peut paraître très froide. Parfois c’est aussi une histoire de timing.

      Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Challenge: Objectif du mois 2017/2018 – Présentation | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s