Le livre du lundi: Je suis ton soleil

je-suis-ton-soleil

de Marie Pavlenko

Déborah commence sa Terminale et rien ne va. Entre un chien puant et boulotteur de chaussures, sa mère qui a un comportement étrange, son père fuyant, ses notes foireuses et sa meilleure amie qui n’a que le nom d’Erwan aux lèvres, Débo ne voit pas comment tout ça pourrait bien se terminer. Et, franchement, nous non plus!

Un énorme merci aux éditions Flammarion Jeunesse et à Babélio pour ce partenariat!! Merci!!

J’ai dévoré ce livre en deux jours (parce que je devais travailler quand même) et j’ai adoré!

J’ai tout de suite aimé le ton: Déborah est une ado décalée mais très crédible pleine d’humour et d’ironie, de références pop-culture et littéraires, de tics de langage, de franglish. Je me suis revue au lycée à rire des mêmes blagues avec mes copines, à avoir le même genre de délires et de private-jocks.

Mais comparé à d’autres récits d’adolescents que l’humour ou le vocabulaire peuvent dater voire appauvrir, ici, il me semble qu’il y a une vraie profondeur qui rend ce roman authentique, ce n’est pas juste une parodie d’adolescence. On croit à la jeunesse de ses personnages, à leur vision des choses. Ils sont tous bien travaillés, même les secondaires, ils ont une réelle dimension et appartiennent vraiment l’histoire, il ne servent pas juste de faire-valoir à Déborah.

J’ai aussi trouvé ce récit intelligent. C’est une histoire simple mais assez élaborée pour ne pas en faire « une histoire d’amour sur fond de… »: il y a des rencontres amoureuses et des coup de foudre amicaux, des déchirures, des angoisses (rapport au Bac), une intrigue familiale. Tout se lie harmonieusement, le résultat est plus que satisfaisant et ne permet pas de réduire ce livre à un seul genre!

Marie Pavlenko nous a offert dans ce roman au style touchant et à l’humour jubilatoire un excellent moment d’adolescence où tout est possible, où tout est catastrophique, où tout est vrai. J’ai ri tout haut, j’ai pleuré quelques larmes, je suis tombée amoureuse, j’ai été trahie. Déborah est devenue mon amie au fil de ses pages et j’ai été triste de la quitter, bref, c’est un coup de cœur!

Cette lecture compte pour le challenge la Coupe des 4 Maisons!

coupe des quatre maisons

Marion

Publicités

11 réflexions sur “Le livre du lundi: Je suis ton soleil

  1. Pingback: Challenge: La Coupe des 4 Maisons | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: TAG: Le Temps par PKJ | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s