Le livre du lundi: Rosalie Blum, l’intégrale

rosalie-blum

de Camille Jourdy

Vincent est un vieux garçon, gentil, très proche de sa vieille maman. Il s’ennuie un peu, sa vie n’est pas très palpitante. Mais voilà qu’un jour, il tombe sur cette femme et se met à la suivre. Sans malveillance, sans arrières pensées. Elle lui rappelle quelqu’un cette Rosalie Blum, c’est tout.

Je voyais cette BD un peu partout sur les réseaux sociaux et je ne comprenais pas vraiment l’engouement. Pour être franche: je ne suis pas fan du graphisme. Mais, un jour calme où j’étais au poste des retours à la bibliothèque, elle s’est retrouvée entre mes mains et j’ai commencé à la feuilleter, juste pour voir.

Cette BD opère un charme étrange. Je l’ai déjà dit: ce n’est pas grâce aux dessins que je l’ai lu et les personnages non plus n’étaient pas partis pour me plaire. Trop passifs, subissant leur vie ou tyranniques, tout ce que je n’aime pas. C’est, en fait, l’ambiance qui a retenu mon attention: le mystère autours de Rosalie Blum mais aussi autours des motivations de Vincent. L’atmosphère chargée de secrets, traversée de non-dits qui donnent des psychologies subtiles aux personnages et les rendent finalement attachants.

Et j’ai compris que les graphismes participaient à cet effet: ils retranscrivent la vie de tous les jours dans ce qu’elle a de juste et d’imparfait. Ce sont les détails comme le canapé du cousin de Vincent ou la forme des tasses dans lesquelles Rosalie et ses amis boivent du chocolat chaud mais aussi les corps flous, presque déformés qui m’ont interpellé. J’avais déjà vu ces objets et ces personnes dans la vraie vie. Un peu vieillots, pas très beaux, irréguliers, un peu fanés, dépassés mais toujours là et vrais. Ils s’accordent très bien avec les personnages et leur vie, un peu fanée et cassée, comme arrêtés dans le temps, mais très crédibles. J’ai trouvé que c’était finement joué de la part de l’auteure.

Sans en être tombée amoureuse, cette BD est une bonne surprise pour moi, j’ai passé un bon moment avec elle.

Je compte cette lecture pour le challenge Emprunts de livres 2017!

challenge-emprunts-de-livre-2017-logo

Marion

Publicités

Une réflexion sur “Le livre du lundi: Rosalie Blum, l’intégrale

  1. Pingback: Challenge: Emprunts de livres 2017 ! ! | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s