Le livre du vendredi: La Voie des Oracles, tome 1 -Thya

thya nature

de Estelle Faye

En Gaule, Vème siècle après Jésus Christ. Thya, fille d’un célèbre héros de guerre romain, a grandi à l’écart du monde. En ces temps chrétiens, où toute sorte de magie est chassée, débusquée pour ensuite être éradiquée, la vie d’une Oracle est menacée. Fille de héros ou pas, Thya doit garder ces dons secrets. Mais lorsque son père est grièvement blessé lors d’une soit disant attaque de barbares, Thya part en mission sur les routes romaines. Elle en est convaincue: le Destin l’aidera à sauver son père.

Ce livre est dans ma PAL depuis Noël et sa couverture envoûtante n’avait de cesse de m’appeler, telle une sirène, depuis six mois! Et finalement, je suis heureuse d’avoir attendu cette fin de printemps, où la nature s’éveille et où l’herbe, après de si fortes pluies, se pare d’un vert éclatant! Car c’est l’ambiance idéale pour débuter cette lecture qui démarre dans les contrées chaudes de l’Aquitaine où les derniers esprits de la forêt se sont réfugiés.

Si je me suis laissée emporter dans cette histoire, ce n’est pas parce que je me suis attachée à Thya, une adolescente décidée et fière mais assez froide. Pourtant l’auteure essaye de nous la faire aimer! Elle essaye d’adoucir un peu son caractère parfois et, surtout, souligne bien comment chaque personne qui rencontre l’adolescente tombe sous son charme. Ses alliés tentent de nous convaincre de sa grâce, de son charisme ou un je ne sais quoi d’adorable. Mais je ne me suis pas laissée prendre et je sais que Thya ne deviendra pas ma meilleure amie. 

En revanche, son histoire et celles de ses compagnons m’ont beaucoup intéressé! Des passés troubles, des allégeances changeantes, des secrets! Chacun aide la jeune fille pour des raisons différentes et joue son rôle dans le grand scénario que leur a concocté le Destin. L’intrigue est plutôt bien menée et les personnages la portent correctement.

Mais ce qui m’a le plus plu dans cette lecture c’est cette ambiance de Rome Antique sur le déclin qu’Estelle Faye rend si bien. Cette époque où les nouvelles religions se heurtent aux anciennes, où les rites païens sont encore pratiqués en secret par les derniers membres de tribus ancestrales. A cette époque mystérieuse où un souffle de vent dans les feuilles d’un arbre peut être la parole d’un dieu oublié, où les faunes protègent, sans être vus, les Oracles qui partent à l’aventure sur les voies romaines.

J’ai hâte de découvrir la suite et compte cette lecture pour le challenge Littérature de l’Imaginaire!

Littérature de l'imaginaire logo

Marion

Publicités

14 réflexions sur “Le livre du vendredi: La Voie des Oracles, tome 1 -Thya

  1. Pingback: Challenge: Littérature de l’Imaginaire 4ème édition – présentation | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: La Voie des oracles, T1 : Thya par Estelle Faye | Le monde d'Elhyandra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s