Le livre du lundi : L’enfant aux cailloux

enfant_aux_cailloux

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s’ennuient tellement – surtout le dimanche – qu’elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins.
Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s’installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps – triste, maigre, visiblement maltraité.
Un enfant qui semble l’appeler à l’aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre…
Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n’a plus qu’une obsession: aider ce petit garçon qui n’apparaît ni dans le registre de l’école, ni dans le livret de famille des voisins.
Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n’existe pas? Et qui est vraiment Elsa Préau? Une dame âgée qui n’a plus toute sa tête? Une grand-mère souffrant de solitude comme le croit son fils? Ou une femme lucide qui saura croire à ce qu’elle voit?

J’ai choisi ce roman car la quatrième de couverture m’avait bien plu mais malheureusement j’ai été plutôt déçue !

En effet, j’aime me faire avoir par les romans policier, me faire surprendre, ne pas voir venir la fin et rester bouche bée en refermant mon livre

Sauf que ce roman est tout sauf surprenant ! L’histoire est cousue de fil blanc (comme dirait ma grand-mère ^^) et aucun retournement de situation ne vient perturber l’intrigue. Tout se déroule exactement comme prévu et on a l’impression que l’auteur ne fait même pas fait l’effort d’essayer de nous surprendre….

Bon, mais vous me direz, un roman sans suspens n’est pas forcément un mauvais roman. Et je suis bien d’accord. Parfois un style magnifique ou des personnages incroyables peuvent suffire à vous transporter.

Sauf que, encore une fois, ce n’est pas du tout le cas ici ! Le style est très basique et les personnages complètement clichés. Même cette grand-mère, qui avait tout pour être mystérieuse et multiple dans sa personnalité, nous tape rapidement sur les nerfs.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout accroché avec ce roman et je me suis empressée d’en commencer un autre.

Sur ce, bonnes lectures les muffins et bonne semaine !

Lucie

PS : si par contre vous voulez un bon policier, je vous re-recommande ce livre Joël Dicker que j’avais adoré.

 

Publicités

2 réflexions sur “Le livre du lundi : L’enfant aux cailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s