Le livre du vendredi: Le japon n’existe pas

le_japon_nexiste_pas

Le problème lorsque l’on travaille dans une Médiathèque est que l’on est constamment attiré par les livres qui nous passent entre les mains (mais est-ce vraiment un problème ?).

C’est le titre provocateur de celui-ci qui a éveillé mon intérêt même si en fait il ne parle que très peu du Japon.

Salvador est balayeur depuis 30 ans dans un aéroport.

Et depuis 30 ans, Salvador raconte des histoires aux passagers qui attendent leurs avions.

Toutes sortes d’histoire.

Des histoires qui se passent aux 4 coins du monde.

Des histoires tellement abracadabrantes qu’on ne peut penser qu’elles sont vraies.

A moins que… ?

Si vous avez passé du temps dans les aéroports, l’univers dessiné par l’auteur va vous être très familier. Dans le récit l’intrigue se passe en Espagne mais elle est transposable dans n’importe quel aéroport du monde.

On s’attache immédiatement au personnage de Salvador qui est si gentil et si attentif. Même si ses histoires semblent complètement farfelues le personnage ne l’est pas le moins du monde. Calme et sérieux, il a visiblement la tête sur les épaules.

Et c’est ce qui fait que le doute s’instaure…

Tout le roman s’articule autour de la notion de vérité, du vrai et du faux. Et plus la lecture avance plus on se perd. Ce qui nous semblait inenvisageable au début finit progressivement par prendre forme.

Et si finalement c’est Salavador qui avait raison ? Et si le Japon n’existait pas ? 😉

Ajoutez à cela une fin incroyablement parfaite et cela vous donne un livre que j’ai adoré et que je vous recommande chaudement !

Sur ce bon week-end et bonnes lectures 😉

Lucie

Publicités

Une réflexion sur “Le livre du vendredi: Le japon n’existe pas

  1. Pingback: What I’m Doing Now #4 – mylovelynord

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s