Le livre du vendredi : « Appelez la sage-femme »

appelez_la_sage_femme

Aujourd’hui sur The Bloomsbury Muffin on parle d’accouchement ! Mais non je plaisante, ne partez pas en courant. Plus précisément on parle de sage-femme.

Appelez la sage-femme est écrit par Jennifer Worth, une musicienne qui a exercée en tant que sage-femme à Londres dans les années 1950’s.

L’auteure nous fait voyager à travers ses souvenirs et dresse un portrait de la vie quotidienne des familles anglaises de cette époque.

Dans les années 1950, les accouchements ont lieu majoritairement à domicile en présence uniquement d’une sage-femme. Au travers de son expérience, des différentes situations auxquelles elle a été confrontée et des familles qu’elle a rencontrées, l’auteure aborde de nombreuses thématiques : l’absence de contraception, la pauvreté et les familles qui vivent à 12 dans trois pièces avec une hygiène inexistante, les avortements clandestins et souvent fatals, la prostitution, l’immigration, l’adultère, la violence conjugale… Elle nous parle également de la vie dans un couvent, des relations avec les bonnes sœurs et de son rapport à la religion.

On sent derrière la narration un double regard : celui de la jeune femme pleine d’entrain et celui de la vieille dame, plus sage et plus lucide, qui prend du recul sur ce qu’elle a vécu.

Cet ouvrage autobiographique se lit finalement presque comme un roman tellement le style est agréable et l’histoire prenante. Du roman il manque seulement la structure narrative. En effet les paragraphes se succèdent sans qu’il n’y ait vraiment de fil conducteur mais finalement cela ne gêne pas du tout la compréhension

L’auteure choisit de ne pas trop se mettre en avant. On n’en apprend que très peu sur la suite de sa vie. L’accent est vraiment mis sur les familles qu’elle rencontre, sur le drame de leur histoire ou au contraire leur bonheur. Sur leurs forces et leurs faiblesses. Le regard de la jeune fille est toujours très bienveillant et si elle est souvent choquée et révoltée elle ne juge jamais.

Vous l’aurez compris j’ai vraiment beaucoup apprécié cet ouvrage. Ce premier récit est suivi de deux autres tomes qui ne sont disponibles qu’en anglais et la BBC a récemment adapté l’ouvrage en une série télévisée que je vais m’empressez d’acquérir.

Bon week-end à tous et bonnes lectures !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s