Du côté de chez Virginia Woolf

Souvenez-vous, je vous avez déjà parlé de notre étape « Jane Austen » lors de notre roadtrip à l’anglaise en 2013. Aujourd’hui, parce que c’est l’été et que les souvenirs reviennent, j’ai envie de vous raconter sur le nouveau blog, l’étape « Virginia Woolf » !

Le soleil tape fort lorsque nous arrivons à Rodmell, charmante bourgade du Sussex de l’est où se cache Monk’s house, maison de campagne de Virginia et Léonard Woolf. Le couple y venaient très souvent pour se reposer de leur éreintante vie londonienne et pour apaiser les maux de l’écrivaine lorsqu’ils se faisaient trop insupportables.

CIMG3804

Après avoir acheté nos billets d’entrée, nous poussons fébrilement le petit portail vert amende et longeons un mur de vieilles pierres pour contourner la maison. Nous découvrons une véranda foisonnante de plantes et une petite porte qui mène à l’intérieur. Il faut faire attention où l’on marche et attention à sa tête, les escaliers glissent et le toit est bas.

CIMG3792

La maison est minuscule mais rempli d’histoires et dans chaque pièce, une personne nous les raconte avec passion, avec des milliers de détails et un accent anglais inimitable.

CIMG3786

Nous déambulons dans le salon, la salle à manger, la cuisine, scrutant chaque objet. La maison étant encore entièrement meublée, il est très facile d’imaginer la vie quotidienne de Virginia et Léonard.

CIMG3790

L’étage n’est pas accessible car une personne y loge pour le moment. En effet, il est possible de louer la pièce du haut pour une courte période, ce qui est devenu mon rêve !

Nous sortons ensuite dans le jardin et faisons tout le tour. Nous marchons à travers la végétation folle jusqu’au potager. Il y a là une cabane où Virginia avait installé son bureau, on peut voir aussi quelques photos des Woolf, de leurs amis et de la famille qui les rejoignaient très souvent à Monk’s House. Nous laissons nos pieds nus goûter l’herbe épaisse de la pelouse, deux visiteurs jouent à un jeux de boules datant de l’époque de Virginia et Léonard, nous nous asseyons sur un banc, goûtant l’été de l’East Sussex.

CIMG3795

Nous revenons sur nos pas, vers la maison et finissons la visite de Monk’s House par le lieu le plus emblématique de la maison : la Chambre de Virginia. Accolée à la maison mais sans accès depuis l’intérieur, elle est le lieu particulier de l’auteure, là où elle écrira Une Chambre à Soi. Notre temple. Le guide, je ne sais comment, reconnait immédiatement en nous des fans de l’écrivaine, et s’empresse de nous donner une foule de détails sur cette pièce. Nous discutons quelques instants, en anglais et en français.

Jardins vus depuis l'intérieur de la chambre de Virginia

Jardins vus depuis la chambre de Virginia

Après un dernier tour dans les jardins, pour faire quelques photos et nous imprégner de l’atmosphère de ce lieu fantastique, nous quittons Monk’s House à regret, en se disant que lorsque nous serons vieilles, nous finirons nos jours dans une maison semblable, perdue dans la campagne anglaise.

CIMG3803

Marion

Samedi 4 juillet 2015

Publicités

2 réflexions sur “Du côté de chez Virginia Woolf

  1. Pingback: Panoplie du bibliophile: le marque page | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: Le livre du lundi: Mrs Dalloway | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s