Le livre du lundi: Legend

wpid-img_20150505_203356.jpg

de Marie Lu

June est née dans les beaux quartiers, petit génie de la République tout la prédestine à une grande carrière militaire.

Day est le criminel le plus dangereux, le plus rechercher par le gouvernement, une racaille venues des bidonvilles.

Mais se pourrait-il que ces deux êtres que tout oppose ait finalement le même ennemi ? Leur rencontre pourrait bien être l’étincelle qui fera tomber le Régime de l’Elector Primo.

Une histoire simple, il faut le reconnaître, très simple. L’évolution de l’intrigue est prévisible et les révélations chocs n’ont pas l’effet escompté puisque rencontrées à multiples reprises dans d’autres dystopies.

Malheureusement il y a aussi quelques fautes de grammaires qui vous font sortir de votre lecture pour relire la phrase trois fois et comprendre ce qui gêne ; ce qui rend la lecture assez désagréable. Je ne sais pas si c’est un problème de traduction ou si les erreurs existent déjà dans le texte original mais ça frise les « je vais au docteur », ce qui est vraiment limite.

Malgré cela il y a un petit quelque choses chez Day et June qui fait qu’on s’accroche. Il y a dans leur développement quelque chose de très intime. L’écriture de Lu, assez banale dans le déroulement de l’histoire, devient très sincère lorsqu’elle touche directement ses personnages, on sent une proximité. Tout est détaillé : leurs doutes, leurs envies, leurs douleurs. Ce ne sont pas des héros ou des exemples, ce sont juste de vraies personnes.

Ce qui est un peu énervant c’est que dès qu’ils échafaudent une théorie sur ce qui aurait pu motiver leur horrible gouvernement à faire plein d’horribles choses, même s’ils sont à bout de force ou à moitié dans les vapes, ils tombent pile-poil juste. C’est trop facile et le scénario mériterait vraiment un peu plus de profondeur.

Cela dit, il n’est pas impossible que l’intrigue s’épaississe au fil des tomes. Et si June garde sa fougue et évite de devenir mièvre comme je le redoute, cette série a vraiment du potentiel. Je croise les doigts !

Marion

Lundi 25 mai 2015

Publicités

3 réflexions sur “Le livre du lundi: Legend

  1. Pingback: Le livre du lundi: The Red Queen | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s