Le livre du vendredi: The Ocean at the End of the Lane

the ocean

L’Océan au bout du chemin

de Neil Gaiman

Lorsqu’après quarante ans d’absence un homme revient dans sa ville natale, les souvenirs l’assaillent. Un accident, non, un suicide. Une marre, non, un océan. Lettie Hempstock, qui n’avait que onze ans mais dont la sagesse était millénaire. Des choses effroyables, des choses merveilleuses, des choses impossibles. Mais rien n’est impossible quand on est un garçon de sept ans.

 

De son style aussi doux qu’une plume, Gaiman raconte l’enfance avec une poésie sombre. Son univers fantastique n’appartient qu’à lui. Rien de réchauffé, de récupéré, tout est authentique. Tout comme les émotions qu’il mêle aux pages exactement comme elles se mêlent dans la tête des enfants ; qui ressentent sans vraiment comprendre, sans mettre de nom sur une tension sourde, une détresse latente.

Ceux qui connaissent déjà Coraline trouveront des similitudes dans le dernier livre de Gaiman : une enfance bouleversée, la perte des repères familiers, de la sécurité parentale, la fourberie du monstre qui revêt les costumes les plus affables pour mieux amadouer sa proie mais aussi la force et l’intelligence de l’enfance.

C’est une magnifique lecture dont on ressort émerveillé, le cœur apaisé, peut-être même un peu changé.

Et pour ceux qui n’oseraient pas goûter l’aventure dans sa langue originale, soyez patients, une version française du livre paraîtra le 31 octobre 2014 aux éditions Au Diable Vauvert.

Marion

Article initialement publié le Vendredi 19 septembre 2014

Publicités

2 réflexions sur “Le livre du vendredi: The Ocean at the End of the Lane

  1. Pingback: Le livre du vendredi: The Graveyard Book | The Bloomsbury Muffin

  2. Pingback: Le livre du vendredi: American Gods | The Bloomsbury Muffin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s